Roman: Le Journey to the West

Le Journey to the West, un roman chinois écrit pendant la dynastie des Ming et est basée sur le folklore et la mythologie chinoise. L'histoire combine action, d'humour, et les enseignements spirituels. Le livre avec le roman des Trois Royaumes, l'histoire de la banque de l'eau et Dream of Red Mansions, les quatre romans classiques de la littérature chinoise.

Table des matières

  • Qui est l'auteur?
  • Un aperçu de l'histoire
  • Les faits historiques

Qui est l'auteur?

Le Journey to the West a été écrit dans le 16ème siècle, pendant la dynastie des Ming. Les historiens ne sont pas tout à fait d'accord sur qui est l'auteur de The Journey to the West, mais la plupart du travail attribue à l'érudit Wu Cheng ?? et qu'il serait publié anonymement. Wu Cheng ?? et aurait vécu pendant la dynastie Ming 1500 à 1582 AD L'histoire était bien connu à l'Ouest par la traduction par Arthur Waley en 1943 sous le titre "Monkey".

Un aperçu de l'histoire

Le roman se déroule dans le 7ème siècle durant la dynastie des Tang. Le livre est sur le moine bouddhiste Xuanzang du Bouddha Gautama a été mandaté pour entreprendre un pèlerinage en Inde pour obtenir les textes religieux et de le ramener à la Chine. Bodhisattva Guanyin La envoyé trois aides non humains avec lui pour l'aider contre les êtres maléfiques qu'il rencontrera lors de son pèlerinage. Les trois aides, Sun Wukong, Zhu Bajie et Sha Wujing, ont tous été bannis de leur ville natale dans le ciel et devraient remplir cette mission sur la terre comme punition de leurs péchés antérieurs. Le roman se compose d'un total de 100 ou de chapitres, mais peut être divisé en quatre sections principales:
Partie 1
La première partie est une histoire autonome qui forme également l'introduction au roman. Il raconte les aventures précédentes de Sun Wukong et sa rébellion contre le ciel. Sun Wukong est un singe d'une pierre magique est né et nourri par les cinq éléments. Il a appris l'art du Dao, les transformations polymorphes 72 et les clés de l'immortalité. Par la tromperie et la violence qu'il fait un nom pour lui-même comme "Qitian Dasheng", qui signifie littéralement «le grand sage égale au ciel" signifie. Quand il a obtenu un poste dans la bureaucratie dans le ciel, mais il se révolta. Cet excès de confiance devient aussi immédiatement sa perte, parce que le Bouddha lui succède détenir 500 ans sous une montagne.
Partie 2
Cette section présente le personnage principal Xuanzang et explique pourquoi le moine laisse sur cette tournée et décrit les préparatifs qu'il fait pour son voyage. Le Bouddha est en fait consterné par la cupidité, l'hédonisme, la débauche et le péché dans la terre du Sud. Par conséquent, il donne à la Bodhisattva Guanyin invité à rechercher en Chine pour faire quelqu'un peut apporter écritures bouddhistes en Chine. Guanyin donne cette tâche à Xuanzang, puis lui donne trois aides Sun Wukong, Zhu Bajie et Sha Wujing. Il obtient également une aide de Yulong Santaizi, le prince de dragon qui prend la figure dans l'histoire d'un cheval qui peut rouler sur Xuanzang.
Partie 3
La troisième partie décrit les aventures rencontrées par la société sur leur pèlerinage. Elles surmontent de nombreux monstres et démons Xuanzong a essayé de manger parce qu'ils croyaient que cela les rendrait immortel. La plupart de ces essais seraient l'œuvre du Bouddha ou du destin et sont des métaphores pour les tests que l'on subit un voyage spirituel. Après beaucoup comme 81 de ces essais, la société arrive enfin à leur destination en Inde et peut obtenir les écritures bouddhistes.
Partie 4
La dernière section décrit le voyage de retour à l'empire de la dynastie des Tang. Chaque membre du groupe de la tournée sera également obtenir une récompense sous la forme d'un poste dans la bureaucratie céleste. Sun Wukong et Xuanzang être Bouddha, Sha Wujing est Arhat et le prince de dragon est Naga. Zhu Bajie, qui, malgré sa peine reste à être la proie de sa cupidité, est appelé autel chaste, celui qui mange les offres excédentaires sur un autel.

Les faits historiques

Le roman est basé sur des faits historiques. Xuanzang était tellement dans la vie réelle, un moine au temple de Jingtu Chang ?? un, au moment de la fin Sui et au début de la dynastie Tang. Parce que les traductions chinoises que très faible qualité des écrits bouddhistes étaient disponibles, il serait en 629 AD Chang ?? un abandonné, et 630 N.C. Inde ont atteint. Il a voyagé à travers l'Inde et a visité de nombreux sites importants de pèlerinage bouddhistes. Il aurait aussi étudié à l'Université de Nalanda.
Treize ans après son arrivée, il a quitté l'Inde en 646 AD Il est retourné à Chang ?? un. Bien que Xuanzang sur son départ a été inscrite contre l'interdiction de Voyage empereur Taizong, et pourtant il a été chaleureusement accueilli par lui à son retour. Xuanzong a ensuite rejoint le Da Ci ?? et le monastère et il a supervisé la construction de la pagode de l'Oie Sauvage, où les écrits qu'il a rapportés ont été conservés de l'Inde. Xuanzang a également fait des inscriptions de son voyage dans le livre "Great Tang dossiers sur les régions de l'Ouest".
Avec le soutien de l'empereur Taizong, il a fondé un institut dans le monastère Yuhua Gong, lui-même engagé à traduire les écrits qui avaient amené Xuanzong. Grâce à ses traductions et de commentaires, il a été considéré comme le fondateur du bouddhisme en Chine. Après sa mort en 664 N.C. Xingjia le monastère a été établi afin de préserver dans ses axes.
11

Commentaires - 0

Sans commentaires

Ajouter un commentaire

smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile smile smile smile smile
smile smile smile smile
Caractères restants: 3000
captcha

Ajouter L'article

title
text
Caractères restants: 5000